Chuwi Hi10 – Une tablette chinoise moyenne gamme à prix correct!

Les produits chinois commencent à changer d’image depuis ces 4 dernières années, de produits très bas de gamme à des produits de qualité, et peu chers. Prenons par exemple Xiaomi, qui proposent téléphones, ou accessoires très puissants à un prix ridiculement bas. Et je sais de quoi je parle: possesseur de leur MiBand, Yi ou leur Powerbank, ils sont utilisés jusqu’à la moelle, et aucun signe de faiblesse n’a été détecté. Un bonheur!

Durant ces périodes de Noël et du Black Friday, j’ai voulu me faire une acquisition de tablette chinoise sous Windows. Pas forcément pour être utilisée dans ma vie de tous les jours (mon Galaxy Note 10.1 2012 ou OnePlus Two me conviennent largement), mais surtout pour avoir une petite machine de déplacement. Je me suis tourné vers la marque Chuwi, qui font de bons produits, avec une bonne communauté derrière.  Et quitte à prendre un bon modèle, autant se tourner vers le dernier en date, le Hi10, pour environ 170€.

Ses Spécificités

  • Processeur: Atom X5 Z8300 Cherry Trail (1.66 GhZ)
  • RAM: 4 Go LPDDR3
  • Stockage: 64GB eMMC
  • Ecran: 1920×1200 (10.1″)
  • OS: Windows 10 x64
  • APN: 2.0 Megapixels (Frontal & Caméra Arrière)
  • Ports USB: 1x USB 2.0, 1x USB 3.0, 1x MicroUSB
  • HDMI: Oui (Micro-HDMI)
  • Autonomie: 8000 MaH

Le produit étant sorti en Décembre 2015, on sent la qualité. 4GB de RAM pour une tablette Windows accompagné du dernier processeur Intel pour ces tablettes, ça ne court pas les rues. Et c’est franchement pas cher. Double Win!

Premières impressions

Un mois plus tard (faut pas se douter de la durée de livraison, Chine oblige), je possède enfin cette petite bête. Elle est un peu légère, semble être fragile, et manque un peu de finitions. Cependant, Chuwi a eu la bonne initiative d’ajouter une petite protection en plastique avec la tablette. C’est un petit plus, mais prévoyez quand même une coque pour la protéger. Ainsi qu’une carte MicroSD de 64GB pour accroitre le stockage.

On allume la tablette. Première petite déception: Windows 10 (version Home) n’a pas de choix de langue française. Anglais, Espagnol, Chinois, Mandarin y sont présents, mais pas notre langue maternelle.  Passé ce choix d’anglicisme, l’installation ne prend pas plus de 10 minutes, avec, comme Windows 8/8.1, la demande d’un compte Microsoft pour accroitre les utilisations de l’OS.

J’ai pu tester quelques applications, ainsi que des sessions de web intensives sous Firefox. Le tactile répond bien, comme les applications qui restent fluide, même si elle chauffait légèrement (mais vraiment légèrement!).

Pour les jeux, certains jeux 3D (tels que League of Legends, World of Warcraft) peuvent s’en tirer sans soucis. Cependant, un simple jeu comme DooM en 1080p ne sera pas à 60FPS sous PrBoom+. Bizarre. D’ailleurs, la caméra est vraiment moyenne, mais elle ne servira que pour Skype, alors ce n’est pas vraiment un problème en soi.

Niveau batterie, j’ai pu faire 7 heures d’utilisation sans soucis, du moins pour une utilisation bureautique. On tient quasiment les 8 heures promises par le constructeur.

Formatage or not Formatage?

Après ces petits tests, j’ai du faire un gros choix: j’aime avoir un OS clean après l’achat d’un nouveau matériel, complètement en Français. Mais j’ai du penser aux quelques soucis en avance, avant même de recevoir ce produit.

Windows 10 permet aussi de changer de langue. Sauf que j’ai essayé de le faire, et j’ai pris 1h pour enfin appliquer notre langue frenchy (qui n’est pas mis partout d’ailleurs).

De plus, où seraient ces drivers en cas de réinstallation? La tablette étant très récente, quels soucis potentiels seraient présents?

Ni une, ni deux, je me lance aveuglement dans l’aventure. J’ai décidé avec Double Drivers de me faire une copie de tous les pilotes présent sur la machine. Muni de mon clavier+souris+clé USB de boot, je n’ai pas eu trop de soucis pour la réinstallation, c’est un jeu d’enfant. F7 au boot, je sélectionne ma clé, et c’est tout!

Lors de la restauration avec Double Drivers, les premiers soucis montrent le bout de leur nez: certains pilotes n’ont pas été installés: l’écran tactile, Bluetooth, ou encore la webcam notamment. Heureusement, le site TechTablets a déjà récupéré tous les drivers pour cette tablette, ce qui a permis de finir l’installation des pilotes en un tour de main.

Puis vint le second souci: le lecteur MicroSD n’est pas présent. Sans support additionnel de stockage, la tablette en prend un coup dans le pif. Résultat, j’ai du mettre à jour le BIOS (après 4 heures de recherches intensives et de traduction sur les board chinoises) afin de retrouver ma carte de stockage. Seulement, la tablette ayant déjà 2 sous-modèles, flasher le BIOS avec la mauvaise version va tuer la tablette. Heureusement, ce n’a pas été le cas. Soulagement assuré!

Et voila mes petites impressions de cette tablette. Maintenant, plus qu’à voir sur la durée, mais j’en suis déjà pleinement satisfait de ce petit bijou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *